F

MENUSimuler pour apprendre

La simulation montre l'interférogramme obtenu sur un écran situé à la distance D=1m d'un interféromètre de Michelson réglé en lame d'air. On peut voir l'influence de la source et du décalage optique.

Simulation

Built with Processing

Jouez sur le décalage optique et le type de source.

20 µm
Your browser does not support the canvas element.

LE PHÉNOMÈNE

Supposez un rayon lumineux arrivant avec une incidence \(i\) sur une lame de verre à faces parallèles. Ce rayon se réfléchit partiellement sur la première face puis une deuxième fois sur la seconde face, de telle sorte que deux rayons parallèles sortent de la lame avec un déphasage qui ne dépend que de l'épaisseur \(e\) de la lame et de l'angle d'incidence \(i\). Ces deux rayons peuvent interférer à l'infini pour donner des anneaux d'interférence.

Avec un interféromètre de Michelson , il est possible de produire ces franges en procédant comme suit :

  1. Réglez l'interféromètre au contact optique. Les deux miroirs font alors un angle droit et sont à égale distance de la séparatrice.
  2. Translatez le miroir mobile à l'aide du chariot. On montre que le système optique est équivalent à une lame d'air. Des franges d'interférences apparaissent dans le plan focal d'une lentille placée à la sortie de l'interféromètre ou sur un écran placé suffisamment loin.

OBSERVATIONS

Remarque

Lorsque que l'on se rapproche du contact optique, c'est-à-dire \(e=0\), on peut montrer que les franges doivent "rentrer vers le centre". On peut avoir l'impression inverse tout simplement parce que la différence de chemin optique varie trop rapidement lorsque l'on manipule le curseur "décalage".

Vous aimez ?